Périmètre géographique : FRANCHE-COMTE | TERRITOIRE DE BELFORT | DOUBS | HAUTE SAONE | JURA


MADELIN

Pour les travailleurs non salariés, le contrat retraite Madelin permet de se constituer une retraite complémentaire qui sera versée sous forme de rente tout en bénéficiant d’une déduction fiscale sur les sommes versées. L’effort d’épargne sera donc financé en partie par une économie d’impôt.

Le principal avantage du contrat retraite Madelin réside dans le fait que les cotisations versées sont déductibles du bénéfice imposable. Plus la tranche marginale d’imposition sera forte, plus l’économie d’impôt sera importante. Par exemple, si la tranche marginale d’imposition est de 41%, et que l’investissement est de 1.000 euros, l’économie d’impôt sera de 410 euros. Ainsi, en ayant placé 1 000 euros pour votre retraite, vous aurez réellement déboursé 590 euros.

Il existe trois types de contrat retraite Madelin :

Le contrat retraite Madelin mono-support

Les sommes versées sur le contrat Madelin mono support sont uniquement investies sur un fond euros ce qui permet de sécuriser son épargne en acceptant un rendement potentiel compris entre 2,5% et 3,5% par an.

Le contrat retraite Madelin multi-supports

Les sommes versées sur le contrat retraite Madelin Multi supports peuvent être réparties entre des fonds euros garantissant le capital et des fonds plus ou moins risqués avec des perspectives de rendement plus importantes sur du long terme mais soumis aux fluctuations des marchés financiers.

Le contrat retraite Madelin en points

Les sommes versées sur le contrat retraite Madelin en points sont transformées en points retraite. La rémunération de l’épargne placée sur le contrat se traduit par une augmentation de la valeur du point retraite. Ce contrat fonctionne un peu comme un régime de retraite obligatoire mais il est peu répandu. Les points retraite seront transformés en rente au terme du contrat en fonction de la valeur du point retraite au moment du départ en retraite.

Pour pouvoir déduire les cotisations versées de son bénéfice imposable, le contrat retraite Madelin doit remplir certaines conditions notamment une régularité des versements dans leur montant et leur périodicité.

Le contrat retraite Madelin n’autorise, ni le rachat avant la retraite (sauf rachat social) ni le versement d’un capital à la retraite en remplacement des rentes.

Etant donné que les contrats Madelin sont dits « non rachetables », la valeur de capitalisation est exonérée d’ISF jusqu’a la retraite. De plus, s’il a été alimenté régulièrement pendant plus de quinze ans, la valeur de capitalisation échappera également à l’assiette de l’ISF pendant la retraite.

Des frais sont à prévoir sur les contrats retraite Madelin :

  •  des frais en moyenne de 4% sur les versements qui permettent de rémunérer la société d’assurance
  •  des frais de gestion qui varient de 0,4% à 1% par an sur l’épargne gérée en fonction du type contrat et des fonds d’investissements sélectionnés
  •  des frais de transfert qui varient de 1% à 5% de la totalité de l’épargne dans le cas où vous demanderiez le transfert de votre contrat dans une autre compagnie d’assurance.

En plus du contrat de retraite Madelin,il existe trois autres types de contrats d’assurance pouvant être retenu dans le cadre fiscal de la loi Madelin :

  •  Le contrat de prévoyance Madelin
  •  Le contrat Mutuelle Madelin (complémentaire santé)
  •  Le contrat de perte d’emploi Madelin (chômage TNS)